Le rôle du pharmacien dans le diagnostic et la prescription

Le pharmacien est un expert du médicament. En d’autres termes, il est reconnu essentiellement comme un spécialiste du médicament. Il joue donc un rôle central dans le système de la santé aussi bien dans le diagnostic que dans la prescription des médicaments. Quel est alors le rôle du pharmacien ? Découvrez-le ici.

Le pharmacien : son rôle dans l’usage des médicaments du patient

Le pharmacien est une personne qui travaille généralement dans une pharmacie. Il a pour tâche de distribuer des médicaments au public. Grâce aux connaissances et aux compétences acquises au cours de sa formation, il est en mesure de conseiller un patient sur le bon usage d’un médicament. Mis à part son implication dans la délivrance des médicaments et son rôle dans la vente des produits de santé, il travaille aussi dans les domaines comme : la biologie, l’enseignement, la recherche, etc. C’est dire que la fonction du pharmacien peut être pluridimensionnelle.

Après la vaccination contre la grippe, le pharmacien et le médecin partagent encore deux autres compétences. Il s’agit de la capacité à diagnostiquer n’importe quelle maladie, à prescrire des médicaments, et ce, au même titre que le médecin. C’est un privilège qui lui a été accordé par une réforme adoptée par la commission des affaires sociales. Il a donc été défini un panier de soins de base pouvant permettre aux pharmaciens d’entamer les premiers soins et de fournir aussi les premiers traitements en cas de nécessité.

Le rôle du pharmacien dans le diagnostic et la prescription

L’analyse de l’ordonnance par le pharmacien

Le pharmacien a une lourde responsabilité envers son public. En effet, il a la possibilité de modifier une ordonnance en cas d’urgence. Mais il n’a pas le droit de procéder à une modification de l’ordonnance sans l’accord du patient ou sans avoir contacté le médecin en charge du traitement dudit patient. De la même manière, pour analyser une prescription, le pharmacien doit disposer des informations ou avoir à son actif les informations nécessaires sur le patient et son traitement en cours. Ces informations peuvent être recueillies dans le dossier médical personnel du patient. Ce n’est qu’en suivant cette procédure que le pharmacien peut apporter d’éventuelles modifications à une ordonnance. Il est aussi important de noter que la distribution d’un médicament par un pharmacien doit se faire, au préalable, sur ordonnance.

En guise de conclusion, on peut dire que le pharmacien n’a pas seulement la responsabilité de donner à un patient les produits pouvant lui permettre de calmer ses maux, mais il a le devoir de veiller à ce que ces médicaments soient utilisés à des fins utiles.