Header Photo

 

Cellules tumorales circulantes et dépistage précoce du cancer du poumon chez les patients porteurs d’une bronchopathie chronique obstructive.
Coordination Charles Marquette & Paul Hofman, Nice

   
 
 

Le projet AIR est soutenu par :


 

 

 

 

 

 
 

Le cancer du poumon est la première cause de mortalité par cancer dans le monde. Le tabagisme est responsable du cancer du poumon dans 90% des cas. 40 000 personnes sont atteintes chaque année en France. Son pronostic est mauvais, lié au fait que ce cancer est diagnostiqué le plus souvent à un stade avancé, quand la chirurgie curative n’est plus faisable.

La réduction de la mortalité passe avant tout par la lutte anti-tabac ... mais aussi par le dépistage de ce cancer à un stade précoce.


L’étude du National Lung Screening Trial (NLST), conduite par le National Cancer Institut aux États Unis a montré que le dépistage par scanner thoracique pouvait réduire la mortalité par cancer du poumon.

 

en savoir plus